Histoire

Child-Help est le résultat de la solidarité entre des personnes des pays du Nord confrontées au spina-bifida et/ou à l’hydrocéphalie et des personnes des pays du Sud se trouvant dans la même situation. Child-Help a été créé dans le prolongement de IF, l’association internationale pour le Spina Bifida & l’Hydrocéphalie (www.ifglobal.org ). Ceux qui partagent le même sort connaissent les difficultés auxquelles il faut faire face quand on prend en charge un enfant porteur d’un handicap congénital, puis quand on l’accompagne vers l’indépendance et l’acquisition d’une vie de qualité. Dans les pays du Nord les soins sont bien plus développés que dans le reste du monde. Nous avons voulu adapter ce savoir aux moyens du Grand Sud.

En 1992, le président de IF de l’époque et Pierre Mertens, son vice-président, ont organisé un groupe de travail lors du congrès mondial de Réhabilitation Internationale à Nairobi (Kenya). Ils y ont rencontré des parents, des soignants, des chirurgiens et des ONG qui s’investissaient eux aussi en faveur de personnes porteuses d’un handicap.

Une première collaboration avec le Lilianfonds Néerlandais a vu le jour en 1994; une ligne budgétaire a été établie pour permettre à la Belgique de partager son savoir en matière de soins avec les pays du Sud. Avec le concours du Dr. Carla Verpoorten( KUL), IF a fourni une formation à la prise en charge d’enfants atteints du spina-bifida à nos collaborateurs locaux ou aux médiateurs du Lilianfonds.

Pierre Mertens, qui a été président d’IF de 1995 à 2013, a obtenu des subventions de l’organisation norvégienne des subsides de l’État en 1998. Par l’intermédiaire de Geert Van Neste de la Christoffel Blinden Mission (CBM) en Allemagne, des projets CBM pour notre groupe-cible ont débuté en Zambie, au Soudan, en Ouganda, en Tanzanie, au Malawi et plus tard également au Pérou, au Vietnam, en Chine et au Kenya. Des fonds ont également été débloqués par l’organisation membre suédoise mais exclusivement en faveur de la Tanzanie. Lors de chaque projet nous avons encouragé la création de groupes d’entraide locaux qui sont devenus par la suite de véritables associations indépendantes. Le Soudan, le Kenya, la Chine et la Tanzanie sont devenus depuis des organisations membres.

Les projets répondaient à un besoin pléthorique et ont rapidement atteint leurs limites. Pour les enfants sauvés par une intervention, des soins post-opératoires étaient requis. Les projets ont ainsi rapidement été dépassés du fait du nombre croissant d’enfants concernés. Les budgets de la Scandinavie ne suffisaient plus et se limitaient, qui plus est, aux pays de l’Afrique de l’Est. Mais les besoins de la population ciblée sont importants dans beaucoup d’autres pays du Sud qui, eux aussi, étaient en demande d’aide et de collaboration. Afin d’apporter de nouveaux moyens aux projets de If dans les pays du Sud, Pierre Mertens et Lieven Bauwens (directeur de IF) ont créé en 2006 Child-Help Belgique, à partir de IF, avec l’ouverture d’une section en Ouganda. Child-Help peut également soutenir des projets en étroite collaboration avec IF dans d’autres pays que ceux de l’Afrique de l’Est.

Parallèlement à Child-Help Belgique, Child-Help a été créé en 2014 en Italie et aux Pays-Bas. En 2015, Child-Help Allemagne a vu le jour et, en 2016, Child-Help France.

Ces 5 associations ont constitué ensemble l’association de coordination Child-Help International.

Child-Help International et IF sont des associations indépendantes mais elles travaillent de façon efficace ensemble sur le terrain. Dans plusieurs pays elles soutiennent les mêmes projets avec les mêmes partenaires. Elles partagent les mêmes bureaux à Bruxelles, font appel aux mêmes experts et suivent la même stratégie.

Child-Help travaille avec ses propres programmes de collecte de fonds, sans subvention de l’État.

Comment vous pouvez aider?

Aidez Child-Help et donnez ainsi un vrai départ aux enfants porteurs d’un handicap dans les pays pauvres du Sud.

Restez informé

Recevez les dernières nouvelles sur Child-Help directement dans votre boîte mail.

CHILD-HELP SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX